IMG_2059.JPG

La collaboration est un des éléments qui fait l’importance des laboratoires d’innovation sociale comme NouLAB. Les laboratoires d’innovation sociale permettent aux personnes de se rassembler et de travailler selon de nouvelles méthodes sur des enjeux importants et difficiles. Cette année, l’Académie NouLAB a deux équipes qui travaillent sur les questions d’inégalité des sexes et les répercussions négatives du vieillissement sur les personnes âgées. Les équipes du laboratoire sont composées de membres du gouvernement, des secteurs à but non lucratif et privé et de la collectivité. Chez NouLAB, nous croyons que rassembler des groupes formés de plusieurs intervenants pour résoudre des problèmes complexes contribue à abattre les barrières et à mieux comprendre les enjeux selon différents points de vue.

Comment pouvons-nous concevoir et animer les ateliers NouLAB afin qu’ils soient le plus profitables pour tous les membres de l’équipe? Comment va-t-il falloir s’y prendre pour que les participants travaillent ensemble autrement?

Les 14 et 15 novembre (2016), nous nous sommes rassemblés pour assister au deuxième des cinq ateliers offerts par l’Académie NouLAB. Samantha Slade de Percolab (Montréal, Canada) a travaillé avec nous pour concevoir l’atelier de deux jours. Ces journées étaient organisées de façon à aider les équipes à comprendre les éléments liés au travail dans un environnement complexe, à mieux appréhender le système dans lequel elles travaillent (relations et intervenants) et à élaborer un plan de travail visant à combler les lacunes relatives à leurs connaissances et à vérifier leurs hypothèses sur leur problème.

Obtenir différents points de vue de l’ensemble d’un système complexe peut aider une équipe de laboratoire à réaliser d’importants progrès pour résoudre un problème donné. En effet, cette façon de faire peut aider les membres de l’équipe à entendre les interactions des autres au sein du système, à cerner différents enjeux ou problèmes, à percevoir où est notre place dans le système, etc. NouLAB, et les laboratoires d’innovation sociale en général, emprunte des techniques à l’écosystème des entreprises et les applique à des problèmes sociaux importants. Lors des activités entrepreneuriales, nous sommes toujours encouragés à sortir de nos locaux pour discuter avec les clients. « Vérifiez que votre produit convient au marché! », nous dit-on. « À qui avez-vous parlé de cela? » est souvent la première question posée. Le procédé est le même pour les agents du changement dans le milieu social. Explorer le système nous aide tous à mieux comprendre différents points de vue et à créer des liens avec d’autres personnes qui ont les mêmes préoccupations que nous.

Cela semble simple, mais nécessite en pratique une planification songée et minutieuse, de la patience envers nous-mêmes et les autres, une ouverture et une volonté à essayer de nouvelles choses et une souplesse pour changer les activités ou les intentions en cours de route. Nous avons organisé trois activités qui ont aidé la cohorte 2016-2017 NouLAB à comprendre l’essentiel du système.

One element that makes social innovation labs like NouLAB so important is collaboration. Social innovation labs make it possible for people to come together and work on big, challenging problems in new ways. This year’s NouLAB Academy has two teams working on the issues to gender inequality and the negative impacts of ageism on seniors. The lab teams are made up of members that come from government, non-profit, private sector, and community. At NouLAB, we believe that bringing multi-stakeholder groups together to solve complex problems helps bring down silos and better understand issues from multiple prospectives.

How can we design and facilitate NouLAB workshops so that they are maximally valuable for all members of the team? What does it take for these participants to work together in new ways?

On November 14th and 15th (2016), we came together for the second of five workshops within the NouLAB Academy. Samantha Slade of Percolab (Montreal, Canada) worked with us to develop to design the 2-day workshop. These days were centred around helping the teams understand elements of working in complexity, to better understand relationships and stakeholders within the system in which they are working, and developing a work plan to fill the gaps in their knowledge and test assumptions about their issue.

Gaining different perspectives from throughout a complex system can help a lab team to move several steps ahead on an issue. This is because it can help them to hear others’ interactions within the system, identify different issues or problems, perceive where we fit into this system, and more. NouLAB, and social innovation labs in general, borrow techniques from entrepreneurial ecosystems and apply them to large, social problems. In entrepreneurial activities, we are constantly encouraged to get outside and speak to customers. “Validate your product-market fit!” we are told. “Who have you spoken to about this?” is often one of the first questions posed. It’s no different for change-makers in the social space. Exploring the system helps everyone to gain perspective, and to connect with others who also care about the same issues.

This sounds simple, but in practice requires careful and thoughtful planning, patience with ourselves and with others, openness and willingness to try new things, and flexibility to change activities or intentions on the fly. We did three activities that helped the 2016-17 NouLAB cohort understand the most of their system.


Co-création de cartes d’image

La création d’images est une activité commune de la pensée créatrice (ou du design) et du démarrage d’entreprises. Les équipes NouLAB devaient créer ces images en collaboration avec leur équipe, ce qui a donné un nouveau souffle à une activité normale. Les équipes ont reçu une série de questions pour créer une image d’un « utilisateur » dans leur système. Ces images aideront les équipes à garder l’utilisateur en tête lorsqu’elles travaillent à la création de prototypes.

Co-creation of persona maps

Persona creation is a common activity in design thinking and business start-ups, the NouLAB teams were asked to create these in collaboration with their team which put a new spin on a standard activity. Teams were given a series of questions to develop a persona of a ‘user’ within their system.  These will help keep the user in mind as they work through the creation of prototypes.


Le jeu des questions

Cette activité a permis aux équipes de vérifier leurs hypothèses. Des groupes de trois personnes ont été formés, en vue de poser des questions à une personne qui ne pouvait répondre que par des questions. Il s’agit d’un jeu improvisé qui peut être utilisé pour mettre en lumière les hypothèses que nous avons. Ce n’est pas facile du tout! Ne poser que des questions fait réfléchir de façon différente.

The Question Game

This helped the teams to check their assumptions. In groups of three, they were asked questions to one individual, and that person can respond only with questions. This is an improv game that can be used to highlight assumptions that we all carry. It’s also hard! Asking only questions put me in a whole new frame of mind.


Entrevues et questions

En après-midi, NouLAB s’est rendu à l’extérieur pour poser des questions que les équipes avaient préparées sur les hypothèses relatives aux images créées concernant l’enjeu sur lequel elles travaillent. Poser des questions à des personnes qui ne font pas partie de votre groupe permet de mettre en lumière un vaste éventail de nouvelles données au sujet de questions problématiques et révèle la portée des problèmes complexes.

Les participants ont collaboré tout au long de la journée. NouLAB rassemble les personnes selon de nouvelles méthodes pour résoudre des problèmes complexes, mais établis. Ensemble, les équipes et l’équipe d’animation en ont appris davantage sur les problèmes complexes auxquels nous sommes confrontés et ont acquis des connaissances importantes pour mettre en oeuvre le changement. Trois rencontres supplémentaires seront organisées avec l’Académie au cours de la nouvelle année pour déterminer une vision du succès, bâtir et mettre à l’essai des prototypes et élaborer un plan à l’échelle. Consultez ce blogue pour obtenir des informations récentes.

Interviews and questioning

In the afternoon, NouLAB went outside to ask questions they had prepared relating to the assumptions that had made on the personas they created in relation to the issue they are working on. Asking people outside your group reveals a ton of new information about problem areas and the scope of complex problems.

Collaboration was present throughout the day. NouLAB brings people together in news ways to solve complex but established problems. Together, the teams and facilitation team learned more about our complex problems and gained important insight for change. The Academy will be meet 3 more times in the new year to identify a vision for success, build and test prototypes, and develop a plan for scale.  Stay tuned via this blog for updates.